Connexion
S'abonner

Saint Engelmond, confesseur (720)

Engelmond fut un des meilleurs compagnons de saint Willibrord pour l’évangélisation des Pays-Bas. Anglo-Saxon de naissance, il entra chez des moines que l’on appelle bénédictins, encore qu’on ne soit pas sûr qu’ils suivissent la règle de saint Benoît, et reçut le sacerdoce, puis la crosse abbatiale. Il se sentit la vocation missionnaire, et se porta volontaire pour venir évangéliser la Frise. Sa famille était d’origine frisonne. Aussi la connaissance de la langue et des coutumes locales permit-elle à Engelmond un apostolat fécond. Il mourut à Velsen, non loin de Haarlem. Par la suite, l’évêque d’Utrecht transféra les reliques du saint dans sa cathédrale. Elles furent dispersées par les gueux. Ce qu’on a pu sauver est vénéré à Haarlem. •

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !