Connexion
S'abonner

Saint Pierre (64)

Simon habitait Bethsaïda, sur la rive nord du lac de Tibériade, et y exerçait, avec son père Jona, et son frère André, la profession de pêcheur. Il se maria et fut quelque temps disciple de Jean Baptiste. Quand, ayant tout quitté, il vint se joindre au Sauveur, « Jésus arrêta sur lui son regard et lui dit : tu es Simon, fils de Jona, mais désormais, tu te nommeras Céphas, c’est-à-dire Pierre ». Il prit aussitôt place à la tête du collège apostolique. Avec Jacques et Jean, fils de Zébédée, il est témoin de la Transfiguration au Thabor et de l’agonie au jardin des Oliviers. Il professera la divinité du Sauveur et le Christ lui dira : « Heureux es-tu, Simon, car ce n’est ni la chair ni le sang qui te l’ont révélé… » Il sera là lors de l’arrestation, défendant le Christ ; il suivra son maître, mais le reniera et fuira. Il sera l’un des premiers témoins de la Résurrection. Après la Pentecôte, son autorité ne cessera de grandir. Antioche, puis Corinthe, et enfin Rome : le premier vicaire du Christ, évêque de Rome, mourra crucifié la tête en bas. •

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Chers amis de Présent,

Comme nous l’avons annoncé, notre quotidien a cessé de paraître avec le numéro du 30 juin 2022.

L'ensemble du site reste accessible aux abonnés et aux visiteurs, et il sera mis à jour régulièrement.

Nous travaillons actuellement à la suite de cette grande aventure de presse qui,
sous une autre forme, poursuivra le combat. Nous vous tiendrons informés des évolutions.

Merci pour votre soutien et votre fidélité.