Connexion
S'abonner

Bretagne : quand la Région finance le grand remplacement de ses habitants

La Bretagne, qui a massivement voté pour Macron lors de la dernière présidentielle (66,58 % des voix contre 33,42 % pour Marine Le Pen) puis pour « Ensemble ! » lors des législatives (près de 49 %), n’a pas fini de subir les conséquences de ses funestes choix électoraux. Et cela, notamment en matière d’immigration-invasion.

Pour preuve : après avoir déjà versé l’an dernier pas moins de 155 000 euros de subventions à SOS Méditerranée, le Conseil régional de Bretagne a encore voté lundi un financement public de 75 000 euros en faveur de cette association pro-immigration ! Un véritable scandale vivement dénoncé par le conseiller régional RN Gilles Pennelle qui, après avoir souligné que cette nouvelle subvention avait été votée par l’ensemble de la gauche, a judicieusement rappelé que SOS Méditerranée, qui « organise la traversée des immigrés clandestins à destination de l’Europe, et donc de la France », est « aussi gavée d’argent public : pas moins d’un million d’euros de subventions par des collectivités pour la seule année 2021 ! » Mais le financement par la Région Bretagne du grand remplacement de ses habitants ne s’arrête pas là. Outre les quelque 230 000 euros qu’il a votés en faveur de SOS Méditerranée en deux ans, le Conseil régional de Bretagne a également copieusement arrosé plusieurs autres associations soutenant activement l’immigration clandestine, dont la Cimade, La Ligue des droits de l’homme, ou encore Droits des exilés !

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Chers amis de Présent,

Comme nous l’avons annoncé, notre quotidien a cessé de paraître avec le numéro du 30 juin 2022.

L'ensemble du site reste accessible aux abonnés et aux visiteurs, et il sera mis à jour régulièrement.

Nous travaillons actuellement à la suite de cette grande aventure de presse qui,
sous une autre forme, poursuivra le combat. Nous vous tiendrons informés des évolutions.

Merci pour votre soutien et votre fidélité.