Connexion
S'abonner

Délinquance d’importation : en Italie aussi

Selon un rapport du ministère de l’Intérieur italien communiqué au Parlement de Rome, 30% des crimes et délits commis en 2020 l’ont été par des étrangers (principalement, et dans l’ordre, Marocains, Roumains — lire : Roms —, Albanais, Tunisiens, Nigérians, Sénégalais, Égyptiens, Pakistanais et Gambiens). Or, le nombre des immigrés était évalué cette année-là à 5.013.215, personnes, soit officiellement 8,5% de la population de la péninsule. De deux choses l’une : soit ce chiffre est scandaleusement sous-estimé (comme chez nous), soit la population concernée est scandaleusement criminogène.

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Chers amis de Présent,

Comme nous l’avons annoncé, notre quotidien a cessé de paraître avec le numéro du 30 juin 2022.

L'ensemble du site reste accessible aux abonnés et aux visiteurs, et il sera mis à jour régulièrement.

Nous travaillons actuellement à la suite de cette grande aventure de presse qui,
sous une autre forme, poursuivra le combat. Nous vous tiendrons informés des évolutions.

Merci pour votre soutien et votre fidélité.