Connexion
S'abonner

Grand remplacement dans l’audiovisuel : l’ARCOM réclame encore plus de « diversité » !

Les petits commissaires ethnico-politiques de l’« Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique » (anciennement CSA) regardent-ils vraiment la télévision ? Alors qu’il est aujourd’hui devenu impossible (sauf à éteindre son poste) d’échapper aux films, émissions et surtout publicités faisant la part belle aux personnes issues des minorités ethniques, les observateurs de l’ARCOM, eux, déplorent cette année encore leur prétendue « sous représentation » dans les programmes audiovisuels !

Dans le rapport qu’elle a rendu public le 19 juillet, l’Autorité prétend même avoir enregistré un recul en ce domaine. Selon elle, en effet, « les personnes perçues comme “non blanches” ont été moins représentées en 2021 à la télévision (14 % contre 16 % en 2020) ». Les responsables de ce recul ? Les chaînes d’information en continu, sur lesquelles les « personnes perçues comme “non blanches” » ne représenteraient « que 10 % des personnes indexées ». Pourtant, l’immigration massive et l’ensauvagement de notre pays qui en découle aidant, celles-ci devraient y être surreprésentées… Sauf que, pour l’Autorité de régulation, il ne faut présenter ces personnes que de manière positive. C’est ainsi que, dans le même rapport, l’ARCOM se désole en constatant que « 43 % des personnes ayant une attitude à connotation négative dans les programmes d’information sont vues comme “non blanche” » (un bond de 11 % en un an…). En revanche, l’Autorité ne cache pas sa joie lorsqu’elle remarque que la proportion de « personnes perçues comme “non blanches” » dans des rôles de héros « est plus importante que chez les personnes vues “comme blanches” ». Tout est dit…

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Chers amis de Présent,

Comme nous l’avons annoncé, notre quotidien a cessé de paraître avec le numéro du 30 juin 2022.

L'ensemble du site reste accessible aux abonnés et aux visiteurs, et il sera mis à jour régulièrement.

Nous travaillons actuellement à la suite de cette grande aventure de presse qui,
sous une autre forme, poursuivra le combat. Nous vous tiendrons informés des évolutions.

Merci pour votre soutien et votre fidélité.