Connexion
S'abonner

Très chère campagne présidentielle…

De tous les partis ayant participé à la dernière présidentielle, c’est, selon les chiffres donnés par la Commission des comptes de campagne et publiés le 19 juillet par le Journal officiel, au Rassemblement National que la campagne aura de loin coûté le moins cher: 1,5 million d’euros. En effet, si sa candidate avait dépensé 11,5 millions d’euros (contre 16,7 millions d’euros pour Macron) en meetings, déplacements et tracts, l’accession de Marine Le Pen au second tour du scrutin lui garantit — comme à Macron — le remboursement par l’Etat de 10,6 millions d’euros. Espérons que, lors des prochains scrutins auxquels participera le RN, les banques françaises se montreront moins frileuses, ou moins discriminatoires, et que le mouvement national n’aura pas à solliciter des prêts à l’étranger.

Du côté des perdants, on trouve Jean-Luc Mélenchon et Eric Zemmour qui, ayant tous deux passé la barre des 5% avec près de 22% des voix pour le premier et 7% pour le second, devraient percevoir chacun 8,004 millions d’euros. Somme considérable mais très en-deçà de l’argent dépensé — 13,7 millions par le conducator de La France Insoumise et 11 millions par le président de Reconquête. La plus à plaindre (?) est à coup sûr Valérie Pécresse qui avait dilapidé14,3 millions d’euros ; toutefois, comme elle n’obtint que 4,7% des suffrages le 10 avril, le dédommagement ne devrait pas excéder 800 423 euros, tout comme pour Anne Hidalgo dont la campagne, plus modeste, n’avait coûté que 3,7 millions d’euros. Pour un résultat (1,77%) très inférieur à celui de Jean Lassalle. Ayant dépensé819 686 euros seulement, le « crétin des Pyrénées » (comme l’avait surnommé l’entourage de l’insupportable mairesse de Paris) réunit pourtant 3,13% des voix.

Comme quoi il arrive qu’en politique, il y ait parfois une morale.

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Chers amis de Présent,

Comme nous l’avons annoncé, notre quotidien a cessé de paraître avec le numéro du 30 juin 2022.

L'ensemble du site reste accessible aux abonnés et aux visiteurs, et il sera mis à jour régulièrement.

Nous travaillons actuellement à la suite de cette grande aventure de presse qui,
sous une autre forme, poursuivra le combat. Nous vous tiendrons informés des évolutions.

Merci pour votre soutien et votre fidélité.