Connexion
S'abonner

Les Afghans, une chance pour Le Mans ?

Le 27 juillet au Mans, un individu a poursuivi et poignardé plusieurs passants — dont deux ont été sérieusement blessés, ainsi que le policier qui avait ceinturé le forcené. Interpellé non sans mal, le surineur, dont le geste était prémédité puisqu’il avait juste avant les faits volé un couteau dans un hypermarché, s’est révélé être un Afghan bénéficiant « d’un titre de séjour en règle sur le territoire national », selon le parquet qui, rejetant toute implication terroriste, a précisé qu’il « faisait actuellement l’objet d’un examen par un médecin psychiatre afin d’évaluer la compatibilité de son état mental et physique avec la mesure de garde à vue ».

Mais quel sera le sérieux de cet examen ? Interrogé le même jour sur le site de Marianne, le Dr Daniel Zagury, auteur du Massacre de la psychiatrie, exposait la grande misère de cette discipline, à l’en croire à la veille d’« une véritable explosion, qui pourrait avoir des conséquences dramatiques sur la sécurité publique » car « elle ne parvient plus à prendre en charge les populations marginales ». Dont la masse ne cesse de s’accroître.

 

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Chers amis de Présent,

Comme nous l’avons annoncé, notre quotidien a cessé de paraître avec le numéro du 30 juin 2022.

L'ensemble du site reste accessible aux abonnés et aux visiteurs, et il sera mis à jour régulièrement.

Nous travaillons actuellement à la suite de cette grande aventure de presse qui,
sous une autre forme, poursuivra le combat. Nous vous tiendrons informés des évolutions.

Merci pour votre soutien et votre fidélité.