Connexion
S'abonner

Selon que vous serez Cassandre ou Hassan

Comme nous le prévoyions le 30 juillet, l’obligation de quitter le territoire français enfin signifiée à l’imam Hassan Iquioussen après des décennies d’islamisme militant sur sa chaîne YouTube a scandalisé La France Insoumise dont un député tout récemment élu dans le Nord, David Guiraud, dénonce ce « fait du prince »sans aucun fondement puisque, selon lui, le prédicateur n’a « commis aucun crime ni aucun délit » — ce qui était également le cas, soit dit en passant, de Cassandre Fristot. Mais, pour avoir simplement lors d’une manif’ antivax brandi la fameuse pancarte « QUI ? » où Agnès Buzyn, Gabriel Attal et George Sörös figuraient (aux côtés de Macron), ce professeur d’allemand n’en fut pas moins poursuivi pour antisémitisme, condamné en février dernier à six mois de prison avec sursis et radié de l’Éducation nationale. Punitions sans doute méritées aux yeux du corps enseignant, qui n’émis pas la moindre protestation.

Alors que, comme l’extrême gauche, tous les confrères d’Iquioussen se mobilisent en sa faveur et hurlent à l’islamophobie. Tel l’imam de la grande mosquée Assalam de Nantes, qui n’a pas craint d’affirmer que la « victime » avait « toujours tenu un discours responsable et tolérant et agi pour une intégration paisible de l’islam et des musulmans de France », tenant « un discours d’ouverture qui prêche la citoyenneté participative, l’unité, et privilégie l’interconnaissance à travers le vivre-ensemble et le faire- ensemble ».  N’en jetez plus !

Le député Guiraud a accusé le ministre de l’Intérieur de s’en être pris au prédicateur de Valenciennes à seule fin de « saturer les ondes médiatiques avec un discours sécuritaire et répressif ». Le terrible M. Darmanin, dont Moussa est le second prénom, va-t-il tenir bon ou abdiquer devant la rabbia bolcho-mahométane ?

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Chers amis de Présent,

Comme nous l’avons annoncé, notre quotidien a cessé de paraître avec le numéro du 30 juin 2022.

L'ensemble du site reste accessible aux abonnés et aux visiteurs, et il sera mis à jour régulièrement.

Nous travaillons actuellement à la suite de cette grande aventure de presse qui,
sous une autre forme, poursuivra le combat. Nous vous tiendrons informés des évolutions.

Merci pour votre soutien et votre fidélité.