Connexion
S'abonner
Chez les macronistes, l’amitié n’est pas un vain mot

En ce moment

Chez les macronistes, l’amitié n’est pas un vain mot

La preuve par l’affaire Peyrat-Guérini

Jérôme Peyrat, ex-futur député macroniste, a l’amour vache : il a été condamné en 2020 à 3 000 euros d’amende avec sursis pour avoir frappé son ex-compagne. Peut-être avait-il de bonnes raisons ? C’est ce que semble penser le délégué général de Renaissance (nouveau nom de LREM), Stanislas Guérini. Peyrat a finalement retiré...

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !